Nos DJ’s

 

DJ MuM

    J’ai 15 ans, je file chez le disquaire: Bobby Orlando, The Flirts, Patrick Cowley, Bohannon Hamilton, le tout en maxi-vinyle… Je m’excuse auprès du vendeur à qui je cède mon argent de poche de la semaine…. Je rentre chez moi, je les écoute en boucle sur la platine de ma mère, musique à fond, je danse à en user les tapis du salon jusqu’à la corde.

    J’ai 18 ans, je suis une fille derrière les platines dans un petit club Mouscronnois: “Les Enfants Terribles”. Les patrons n’ont pas eu peur de me céder les platines. Je jubile en déposant des plaques en tous genre sur des SL 1200 flambant neuves. De Y’aka danser à Drop the deal, il y aura quelques mix hésitants…

    La radio, les maisons de disques, les discothèques, les petits labels indépendants et les studios d’enregistrements ont jalonnés ma vie professionnelle depuis 30 ans. La passion de la musique ne m’a jamais quittée.

    Ma spécialité: un voyage musical 100´% vinyle, entre disco, funk, retro house et électro.

    Noizless rajoute une dose festive absolument unique aux soirées. La complicité entre les dj’s est savoureuse et les consommateurs de sons s’évadent sur le tempo qu’ils choisissent. La fête devient surréaliste lorsque les refrains culminent en symbiose.

    Un moment d’évasion musical sans fioriture et sans tapage nocturne 😉

    MuM!

    Bernard Dobbeleer

      Comme beaucoup de DJs de sa génération,  Bernard Dobbeleer a démarré sa carrière avec une paire de Technics SL1200 en jouant une musique très éclectique. C’était au début des années 80. Bien avant la techno et la house, avant même que le CD ne soit inventé. A cette époque, les DJ devaient mixer toute la nuit. Ce qui était très cool. Cette manière originale et assez old school de concevoir le clubbing reste la meilleure façon de faire le job selon lui.

      Journaliste musical, producteur radio, il a sorti plusieurs compilations ces dernières années dont la fameuse « 80s Underground Clubbing » -célébrée par Tiefschwarz, Soulwax ou les Chemical Brothers eux-mêmes-, ainsi que les  « Cocktail Party » et « Soulpower », tirées de son émission de radio sur la RTBF.

      A travers les années, il a partagé les platines avec de nombreux artistes et DJs. De ses amis Charles Schillings et Dimitri From Paris à Andy Smith en passant par les Glimmers ou Gilles Peterson. Co-fondateur des légendaires soirées Strictly Niceness et Superfly, il a mixé dans les endroits les plus prestigieux de Belgique, à Paris -dont un set spécial au Grand Palais-, Montréal, Varsovie, Londres, Beyrouth et New York.

      Des petites perles électro des années 80 aux re-edits disco de 2014, de tracks rythmiques obscurs à de la pure musique de danse et même du rock, Bernard Dobbeleer garde une palette très large. Mais attendez-vous à des lignes de basse bien puissantes…

      www.mixcloud.com/bernarddobbeleer

      Dave Jay

      Founder

      « La pomme ne tombe pas loin de son arbre. » Fasciné et façonné par son papa technicien en électronique, David, « haut comme 3 pommes », se passionne pour la musique, la haute fidélité, et pour tous ces appareils d’antan dotés d’énormes lampes incandescentes et de gros boutons métalliques. Fer à souder à la main, il bricole et transforme tout ce qui lui passe entre les mains. L’adolescence le plonge davantage encore dans l’univers de la sonorisation et du deejaying, mais surtout, celui de la radio. Imaginez-le aux commandes de quelque émission d’anthologie sur des radios locales très mythiques pour les autochtones concernés… Heureusement David évolue et devient présentateur sur différents réseaux nationaux de Belgique (RFM, Contact, ChérieFM). Dès 1992 il s’adonne à la production, dans le tout nouveau studio numérique de la Régie Média Belge. Un an plus tard, tandis qu’il travaille à la RTBF (radio et télévision publique belge), il allie le métier de présentateur radio à celui de comédien voix-off.

      Depuis plus de 25 ans, sa passion est restée intacte et s’est étendue à tout l’audiovisuel, de comédien voix-off à doubleur, et présentateur radio. Depuis 2010, c’est aussi un retour à ses premiers amours, en repassant derrière ses platines de DJ, pour les soirées Soulparty et l’émission Nostaclubbing entre autres. C’est un grand passionné de son funky & disco 70ies et amoureux de sonorités dance, house et hip-hop des 90ies.

      « La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. »

      FRIEDRICH NIETZSCHE

      Mobile +32 475 757 444

      www.mixcloud.com/DaveJayMixx