DJ MuM

J’ai 15 ans, je file chez le disquaire: Bobby Orlando, The Flirts, Patrick Cowley, Bohannon Hamilton, le tout en maxi-vinyle… Je m’excuse auprès du vendeur à qui je cède mon argent de poche de la semaine…. Je rentre chez moi, je les écoute en boucle sur la platine de ma mère, musique à fond, je danse à en user les tapis du salon jusqu’à la corde.

J’ai 18 ans, je suis une fille derrière les platines dans un petit club Mouscronnois: “Les Enfants Terribles”. Les patrons n’ont pas eu peur de me céder les platines. Je jubile en déposant des plaques en tous genre sur des SL 1200 flambant neuves. De Y’aka danser à Drop the deal, il y aura quelques mix hésitants…

La radio, les maisons de disques, les discothèques, les petits labels indépendants et les studios d’enregistrements ont jalonnés ma vie professionnelle depuis 30 ans. La passion de la musique ne m’a jamais quittée.

Ma spécialité: un voyage musical 100´% vinyle, entre disco, funk, retro house et électro.

Noizless rajoute une dose festive absolument unique aux soirées. La complicité entre les dj’s est savoureuse et les consommateurs de sons s’évadent sur le tempo qu’ils choisissent. La fête devient surréaliste lorsque les refrains culminent en symbiose.

Un moment d’évasion musical sans fioriture et sans tapage nocturne 😉

MuM!